> Expression des établissements et des AG > Collège Reynerie (31) : Motion présentée au Conseil d’Administration du 26 (...)

Collège Reynerie (31) : Motion présentée au Conseil d’Administration du 26 novembre 2010

vendredi 26 novembre 2010, par Webmestre

{id_article}article en PDF  


Les élus au conseil d’administration du Collège Reynerie ont découvert le jour du dernier CA de l’année que leur établissement était labellisé CLAIR (Collège Lycée Ambition Innovation Réussite), sans que quiconque ait pris la peine de les consulter, alors même que ce label aura des répercussions importantes sur le fonctionnement de l’établissement.

Nous, représentants des parents, des personnels d’éducation et des agents dénonçons le contournement du Conseil d’Administration et la méthode brutale utilisée pour nous imposer ce label.

Notre Collège est classé Ambition Réussite depuis 2006 et, alors même que ce dispositif est à peine en phase d’évaluation, on nous demande d’adhérer à une nouvelle expérimentation dans laquelle nous ne voyons que des aspects inutiles ou dangereux.

Nous déplorons que le critère avancé par la circulaire dans le choix des établissements labellisés soit avant tout celui de la violence, alors que depuis plusieurs années le collège Reynerie a fait la preuve par la diminution du nombre des conseils de discipline et des exclusions définitives que la violence et les incidents sont rares, grâce à une prévention plus efficace.

Nous refusons que nos élèves soient les laissés pour compte de l’éducation pour lesquels il serait admis, au nom de l’innovation pédagogique, que les programmes et horaires nationaux ne soient pas respectés et qui n’auraient pour seul horizon que le socle commun de connaissances et de compétences.

Nous refusons que soient remis en cause les principes même de l’Ecole Républicaine qui se doit d’offrir à tous le même enseignement sur tout le territoire.

Nous refusons et nous dénonçons la dictature du « projet » qui, toujours au nom de l’innovation pédagogique, nous détourne de l’objectif que nous avons tous : dispenser un enseignement de qualité, aux exigences élevées, meilleur espoir de réussite pour nos élèves.

Nous refusons les nouvelles règles de gestion des ressources humaines :
- le profilage des postes (via les lettres de mission) car il participe au démantèlement de la gestion paritaire des enseignants.
- le choix par le chef d’établissement des personnels enseignant et administratif.
- le système de "prime au mérite" et d’évolution plus rapide dans la carrière car il remet en question le principe d’égalité de traitement.

Nous refusons ce nouveau label qui constitue une nouvelle étape dans la déréglementation du service public d’éducation et qui nous fait présager un climat de tension entre les personnels, peu propice au travail d’équipe et donc à la réussite des élèves, objectif par ailleurs bien peu mentionné dans cette circulaire.

Nous demandons :

- que les moyens d’enseignement et d’éducation soient attribués à notre collège pour améliorer les conditions d’études et de vie de tous les élèves (classes à effectifs réellement allégés, demi-groupe dans les matières expérimentales, technologiques, en classe de langues vivantes …), permettre aux enseignants de mieux diversifier leurs pratiques pédagogiques et assurer un climat serein et propice aux apprentissages dans la classe comme en dehors.

- que l’ensemble des postes vacants de notre établissement soit réinjecté au mouvement intra des titulaires.

- que le travail et l’investissement de tous dans les établissements soient reconnus, salués et encouragés.

- que la dotation horaire globale, intégrant du temps de concertation, soit revue à la hausse et puisse être déterminée en amont par l’équipe pédagogique pour permettre de mieux accompagner les élèves dans un apprentissage exigeant et de qualité.

- qu’une carte scolaire cohérente soit mise en place afin de créer dans les établissements une mixité, seule garante de la réussite des élèves les plus en difficulté.

Nous souhaitons vivement, monsieur le Recteur, que vous nous entendiez et preniez en considération les remarques d’un personnel particulièrement attaché au principe d’égalité tellement mis à mal par cette circulaire et soucieux d’offrir à chacun de nos élèves, grâce au meilleur enseignement possible, les meilleures chances de réussite.

Les personnels du collège Reynerie, signataires de la présente motion




mieux vu avec Firefox